Comment chauffer un terrarium ?

La plupart des reptiles ont besoin de chaleur. Ils habitent dans des écosystèmes souvent plus chaud que le notre (en métropole). Plusieurs méthodes existe pour chauffer un terrarium. Pour vous faire une première idée voici une carte du climat. Le choix du matériel chauffant se fait selon les mœurs de l’animal (arboricole, fouisseur) et la taille du terrarium qui aura besoin d’un équipement plus important si il est plus grand et plus aéré.

Climat dans le monde

Les câbles chauffants

C’est une résistance chauffante fait d’un câble en silicone ou en caoutchouc. Les puissances s’expriment en watt, le câble se branche sur le secteur. Le câble doit être installé hors de portée des animaux pour éviter toute brûlure. Les reptiles peuvent rester sur un objet brûlant sans bouger, il faut se méfier de cela. Dans un terrarium en verre, il faut placer le câble sous le terrarium. Mais sans toucher directement le verre qui pourrait éclater le verre. Des cales doivent surélever le terrarium pour éviter cela. Les rongeurs peuvent ronger les câbles, ça vous le savait, les câbles dénudés deviennent très dangereux. Les câbles chauffants peuvent chauffer plusieurs terrariums mais peinent à chauffer les grands terrariums ou les terrariums arboricoles.

Les plaques chauffantes

Comme un câble chauffant mais sous forme resserré d’une plaque rectangulaire. On ne peut pas les réutiliser d’un terrarium à l’autre et il ne peut chauffer qu’un seul terrarium. Contrairement aux câbles ils sont rarement étanches.

Les lampes à incandescence

De plus en plus réglementé voir interdit à la production par l’Union Européenne, ces lampes sont utilisés par beaucoup de terrariophiles. Ils éclairent et permettent de chauffer une grande zone, mais ils durent moins longtemps qu’un câble chauffant. Ils consomment beaucoup et sont dur à recycler, seuls quelques enseignes sont encore autorisés à les fabriquer et à fixer les prix.

Il existe des lampes à incandescence qui émettent plus d’infrarouge. Le coût est plus élevé et le chauffage est plus puissant et omnidirectionnel.

Les lampes céramiques

Elles ne produisent pas de lumière mais plutôt des infrarouges. Elle peut être utilisée la nuit et produit un chauffage diffût qui permet de chauffer assez bien les terrariums arboricoles. Il faut la protéger d’un grillage et le prix est plus élevé qu’une lampe à incandescence.

Les lampes halogènes

Grâce à son ampoule en quartz elle résiste à de hautes températures. C’est la différence avec les lampes à incandescences classiques. Les lampes halogènes tiennent plus longtemps et peuvent être branchés sur thermostat. Elles coûtent plus cher et chauffent moins.

Les lampes à vapeur de mercure

Seul le gaz change des autres types de chauffages. La puissance de chauffage et d’éclairage est la plus importante. Certains modèles diffusent aussi des UV. Prévu pour de très grands terrariums, si ils sont placés trop près de l’animal ou de plantes ils pourraient brûler.

Comment bien chauffer le terrarium

Il faut diviser le terrarium en deux. Une partie plutôt fraîche et une autre plus chaude. Les reptiles utilisent la thermorégulation, ils régulent la température de leur corps en se plaçant au chaud ou au froid eux-mêmes. Pour contrôler la température utilisé un thermostat, certains permettent de régler la température du terrarium. La lampe chauffante s’éteindra une fois que la température indiqué sera atteinte. Pour ne pas avoir à allumer et éteindre les lampes tout les jours à la même heure, il existe aussi des programmateurs, à brancher sur la prise.

Pendant la nuit les reptiles ont besoin d’une baisse de température, pour la plupart des espèces 20-22°C est suffisant.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*