Comment choisir la taille du terrarium?

Sur les forums je vois souvent des questions qui reviennent sans cesse. Parmi celle-là, la taille du terrarium en est une. Certains ne s’en préoccupent pas et mettent des téjus ou des iguanes verts dans des terrariums à peine plus longs qu’eux. D’autres en revanche savent que c’est un critère important de la santé et de la longévité de l’animal.

Quelles proportions ?

La taille de l’animal est calculé en LMC (Limite Museau Cloaque). La mesure s’étend du bout du museau jusqu’au cloaque qui est la partie sous la queue du reptile. La mesure enlève la queue de l’animal qui est assez flexible et mobile.

LMC tortue

Pour des reptiles terrestres une étude allemande de 1997 a décrété que le minimum est de 5x4x3 la taille de l’animal. Pour un Pogona vitticeps de 25cm LMC, le terrarium devra mesurer au minimum 125x75x60cm. Les mesures sont faites ainsi: Longueur x largeur x hauteur. Sur les forums et en général le terrarium d’un Pogona vitticeps est de 120x60x60. C’est une mesure standard facile à trouver dans le commerce. Si vous ajouter du décor en mousse extrudé la taille du terrarium sera réduite. Pareil si vous ajouter beaucoup de décor ou une grande couche de substrat. C’est à prendre en compte pour votre animal, même si ce n’est généralement pas significatif.

L’élevage en rack

L’élevage en rack se fait sur seulement certaines espèces, notamment des serpents qui ne bougent pas beaucoup et qui demandent une place minime. La façon de calculer n’est pas la même pour un serpent. Par exemple un Pantherophis guttatus va mesurer entre 1m et 1m50 adulte. Un terrarium de 80 cm de long est souvent suffisant. C’est une espèce qui est même élevé en rack sans que cela ne pose de problème. Pour des courtes périodes de temps, il est possible de garder la plupart des espèces en rack, notamment pour une quarantaine. Il faut quand même que le rack soit adapter, avec une petite cachette et un peu d’eau. Il faut que l’animal puisse se retourner sans soucis et il ne devra pas être garder longtemps dans ce rack.

Des pièces entières plutôt que des terrariums

Pour une tortue, il faudra prévoir un grand espace, même si elles se déplacent lentement, elles ont besoin de beaucoup de places, un terrarium ne suffit pas à beaucoup de tortues terrestres. Si vous souhaiter acquérir un grand sauriens ou un crocodiliens il faudra prévoir une salle entière. Niveau budget j’espère que vous êtes prêt parce qu’entre l’aménagement, le coût des proies et le chauffage de la pièce, certains animaux coûtent très cher.

varanus salvator terrarium

Certaines espèces ont besoin d’un petit espace au début puis d’un plus grand espace en grandissant. Pour certains c’est même obligatoire, comme l’iguane vert de 10cm de long, lâché dans un pièce de 2-3m de long, il stressera beaucoup et vous aussi.

D’autres éleveurs recommandent une grande profondeur de terrarium, pour assurer à l’animal une sécurité, qu’il puisse nous fuir. Ces éleveurs constatent un grande réduction du stress chez l’animal et un comportement beaucoup plus proche de celui observé en pleine nature.

Élever des couples, des trios

Si vous souhaitez élever deux, trois ou quatre individus dans un même terrarium il n’est pas nécessaire de doubler, tripler ou quadrupler la taille du terrarium. Il faut savoir que deux mâles ne peuvent pas cohabiter. Un mâle peut se retrouver avec 2,3 femelles c’est même préférable pour certaines espèces. Il est conseillé d’ajouter principalement de la longueur pour acquérir deux trois individus. Si vous voulez faire une cohabitation juste pendant 15 jours juste pour la reproduction il est possible de transférer les deux spécimens dans le même terrarium.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*