Comment choisir les proies chez les reptiles?

L’alimentation carné chez les reptiles et amphibiens doit être maîtrisés pour beaucoup d’espèces. On ne peut pas donner que des souris et des grillons, il est nécessaire de varier un minimum l’alimentation. Dans certaines animaleries vous aurez le choix, sinon il faudra commander sur internet.

Il ne faut pas oublier de nourrir les proies vivantes avant de les donner à votre animal, sinon il ne contiendra aucun des macronutriments nécessaire à votre animal. Pour voir les végétaux à donner à vos proies vous pouvez lire mon précédent article: Quels végétaux pour votre reptile?

Comment recevoir ces proies

Des sites spécialisés ne vendent que des proies à des bons prix sont facilement trouvables. Vous pouvez négocier un tarif réduit pour une commande régulière. Aussi il faut éviter de commander pendant une canicule ou par temps froid. Récupérer vos proies le jour de leur arrivée, elles seront en meilleur santé, les animaleries ne les nourrissent pas.

Les vertébrés

Les serpents et les grands sauriens mangent des vertébrés entiers, ils contiennent suffisamment de calcium pour ne pas être complémenter. Pour les insectivores, il faudra sûrement varier pour avoir un bon rapport phosphocalcique: Le rapport calcium/phosphore des reptiles. Je recommande de donner les proies mortes, ça évitera de faire souffrir la souris et si votre serpent ne la mangent pas, il peut se faire blesser pendant la nuit ou être plus stressé que d’habitude.

Aliments principaux

Chez les vertébrés, les plus souvent donnés sont les rongeurs. Ils ont assimilés du calcium et de la vitamine D pour leur squelette et constituent un aliment complet voir indispensable pour beaucoup de serpent. Selon la taille de votre animal, il existe une classification de taille à donner: les nouveaux-nés, les rosés, les blanchons et les sauteuses.

On peut soit les élever, mais le coût peut-être important, ou bien les commander souvent congelés. Pour voir comment les décongeler j’en parle dans cet article: Comment mordent les serpents

Évidemment il faudra éviter de capturer des animaux en nature qui peuvent être infestés de parasites.

Aliments complémentaires

Pour vos plus grands reptiles, vous pouvez donner des rats, des cochons d’inde, des gerbilles voir des lapins. Le coût sera plus important mais la fréquence de repas bien moindre, au final ça ne reviendra pas forcément plus cher. Les poussins peuvent aussi être donnés, c’est facile de s’en procurer vivantes mais il est préférable de les donner mortes. Les cailles et œufs de cailles représentent une bonne nourriture pour un varan ou un serpent. Attention les cailles vivantes peuvent être très agressive.

Un serpent mange un serpent

Les invertébrés

Ils sont donnés à des petits et moyens sauriens. Les invertébrés donnés sont surtout des insectes. Ils doivent être nourris au moins un jour avant d’être distribués vivants. Ils mangent des feuillages et ne sont pas bien difficiles à élever.

Aliments principaux

Évidemment je vais parler des grillons, l’aliment de base et le plus souvent offert. Il existe 8 tailles différentes, à choisir selon la taille de votre animal. Le plus fréquemment rencontrés sont les grillons domestiques (acheta domesticus). Mais si votre animalerie vous propose d’autres grillons, vous pouvez leur donner n’importe quel variété de grillons tout aussi nutritive.

Certains chantent plus que d’autre, et sautent beaucoup. Pour les élever il faut prévoir une boîte assez haute. Je parlerai de cela dans un prochain article.

Les criquets, très bonne aliment aussi, plus cher que les grillons. Ils sont plus grands et sautent plus haut, les conditions d’élevage ne sont pas tout à fait les même. Les plus communs sont les criquets pèlerins et les criquets migrateurs. Ils remplacent plusieurs grillons, par leur taille.

Les blattes: pas de panique! Beaucoup de gens ont peur d’amener des blattes chez eux pour être envahis de cafard par la suite. Ils ne grimpent pas et peuvent être élevés dans une boîte de 20cm de haut pour être tranquille. Pour éviter qu’ils ne s’échappent, je conseille de les donner à la pince pour qu’ils ne s’enfuient pas et ne pas être envahis.

Les drosophiles, des petites mouches. Ils s’élèvent dans des petites boîtes et sont donnés aux grenouilles ou aux très petits lézards.

Aliments complémentaires

Les vers de farine, très faciles à trouver, ils sont cependant très gras et riche en phosphore. Personnellement j’en donne uniquement avant l’hibernation pour engraisser mon animal. Il en existe une version géante pour de plus gros reptiles, les vers de morios.

Les vers à soie. Très peu répandu en Europe, ils s’élèvent comme animal domestique pour la soie depuis des millénaires. Riche en protéine et en calcium, c’est une nourriture idéal mais dur à trouver en Europe. Ils se nourrissent de feuille de mûrier et servent d’aliment pour de gros sauriens.

Les aliments à éviter

Il existe en animalerie des aliments déshydratés. Notamment des vers de farine séchés qui provoquent des carences chez vos animaux et ne sont pas une nourriture équilibré. Il existe également des granulés comme ceux donnés aux poissons. Ils sont souvent enrichis en vitamines et en protéines animales, ils n’ont pas un grand intérêt nutritionnel.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*