Les bases de l’alimentation reptiles et amphibiens

Il existe trois types de régimes, les herbivores, les omnivores et les carnivores. Selon les espèces le régime alimentaire va être très différent. Pour plus de réalisme vous pouvez chercher quel est l’alimentation dans le milieu naturel de l’animal mais c’est souvent compliqué de retrouver l’alimentation de l’animal en captivité. Faites attention, ce n’est pas parce qu’un reptile aime ce que vous lui donnez que c’est bon pour sa santé.

Les regroupements alimentaires

On peut regrouper la plupart des espèces dans ce tableau

  • Petits sauriens – Carnivores
  • Moyen sauriens – Omnivores
  • Grand sauriens – Herbivores
  • Serpents – Carnivores
  • Tortues terrestres – Herbivore
  • Tortues semi-aquatiques – Omnivore
  • Tortues aquatiques – Carnivore
  • Amphibiens – Carnivore

Bien sur il y a des exceptions mais ça donne un ordre d’idée assez représentatif. Certaines espèces changent d’alimentation selon leur âge et leur taille, par exemple les Pogona vitticeps passent de 80% carnivore 20% herbivore en étant juvénile à 80% herbivore 20% carnivore à l’âge adulte. La plupart des reptiles ont une alimentation carnée assez simple grillons/criquets/souris/rats. Mais certains cas ne supporteront pas ce régime par exemple certains serpents sont oophage (ils se nourrissent d’oeufs) d’autres sont ophiophage (ils se nourrissent de serpents) certains régimes alimentaires sont dur à reproduire et il faut s’assurer d’être en capacité de répondre aux besoins de vos animaux avant de les acquérir. Dans la nature les reptiles et amphibiens mangent des espèces bien particulières, introuvable en France ou très dur à trouver.

Alimentation de tortues

La phase de digestion

Pour une bonne digestion il faut surveiller les paramètres de votre terrarium, que l’humidité et la température soit correspond aux besoins de l’animal. Vous verrez souvent vos sauriens au point chaud de votre terrarium juste après le repas. D’où l’intérêt de mettre des pierres sous le point chaud comme vu dans mon article: Les éléments communs du terrarium
La chaleur permet à votre animal d’avoir les réactions chimiques du corps dont la digestion. C’est pour cela qu’avant une hibernation vous devez arrêter de nourrir votre animal, les aliments peuvent pourrir dans son corps. Si la température du terrarium n’est pas suffisante, il rentrera en léthargie et ralentira certaines fonctions de son corps. Les sauriens sont très voraces, il ne faut pas hésiter à les faire jeûner un jour par semaine à l’âge adulte.

La taille de la proie

A part les serpents, les autres animaux doivent manger des proies plus petites que la taille de leur bouche pour éviter l’occlusion intestinale et la régurgitation. Puisque les serpents ont un corps qui leur permet de pousser leur alimentation vers l’arrière, jusqu’à l’estomac. Chaque animal à sa morphologie, ses attributs physiques conçus pour son alimentation. Les végétariens n’ont pas besoin d’être rapide, les plantes ne s’enfuient pas en revanche leur odorat et leur vue doit être bien développé. Les petits sauriens ont souvent une bonne vue, ils attaquent les proies en mouvement.

L’alimentation au cours de l’année

Il est courant pour la plupart des espèces d’hiberner. Avant l’hibernation et après l’hibernation il faut nourrir à nouveau l’animal progressivement. Si votre animal à une grosse perte de poids durant l’hibernation il faut la stopper et consulter un vétérinaire. Après l’hibernation, au printemps, les animaux passent en période de reproduction et il arrive chez certaines espèces de ne pas se nourrir ou de réduire sa nourriture. Pendant la gestation les serpents ont tendance à jeûner alors que les lézards et tortues vont gagner en appétit. Lors de fortes chaleurs certaines espèces diurnes deviennent crépusculaires voir nocturnes. C’est lié à une régulation comme sur le schéma ci-dessus. Une fois adulte beaucoup de reptiles n’ont pas besoin d’être autant nourris que pendant leur croissance. De nombreux animaux sont victimes d’obésité, cela concerne aussi le calcium et les vitamines.

Conclusion

Les reptiles et amphibiens ont une alimentation variés et qualitative à respecter. La plupart des espèces ont une alimentation classique connu du grand publique. Les sauriens mangent des grillons, les serpents des rats, les tortues des végétaux. Cependant il faut connaître les besoins en nutriments de vos animaux et les respecter.

J’espère que vous avez appréciés cet article n’hésitez pas à le partager et à le commenter

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Les 3 éléments essentiels aux reptiles - Mon terrarium vivant
  2. La microfaune dans le terrarium - Mon terrarium vivant

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*