Les problèmes de santé

Avant d’acheter un animal, il faut savoir si il est sujet aux maladies, et quel est le risque pour notre famille. Les reptiles sont porteurs de maladies parfois exotiques contre lesquelles notre corps n’est pas près à se défendre en métropole. Je vais citer quelques maladies communes chez les reptiles et les amphibiens ainsi que comment les repérer avant d’acheter l’animal. Cet article fait suite à La quarantaine

Les maladies transmissibles à l’Homme

Les reptiles ne sont pas sensibles aux mêmes maladies que les humains. C’est une raison supplémentaire à se désinfecter les mains avec du gel hydroalcoolique avant et après manipulation de chaque reptile. Si un enfant de bas âge manipule un reptile, vous devez faire attention qu’il n’est pas de contact entre ses mains et ses muqueuses. Il pourrait développer une salmonelle ou une tuberculose. On estime qu’aux État Unis 3 à 5% des cas de salmonelles sont d’origine reptiliennes. La plupart des reptiles sont porteurs sains et peu d’humains développent cette maladie après le contact d’un reptile.

Les risques chez les reptiles

Les acariens

Au début il est compliqué de voir la contamination d’un animal. Si il a sûr lui ou autour de lui des petits points noirs, c’est qui est infecté. Ca se voit plus facilement si le substrat est blanc (papier journal, sopalin) Une fois qu’il sera fortement parasité, il va devenir léthargique, il aura des démangeaisons et des lésions dermiques. La transmission dans un élevage se fait très facilement. Tout le terrarium doit être nettoyé, ainsi que l’animal. Les serpents sont les plus sujets aux acariens. Le meilleur moyen pour s’en débarrasser c’est le Taurrus. Un autre acarien inoffensif pour nos animaux, qui est un prédateur des “mauvais” acariens. Si vous l’achetez en animalerie, vérifiez que la boîte de Taurrus soit récente, pour que les petits acariens ne soient pas morts avant d’arriver chez vous.

Utilisation du Taurrus

La constipation et la diarrhée

La constipation a lieu si votre animal ne fait pas de selle mais s’alimente normalement. En période d’hibernation ou juste après un jeûne, il ne produira pas de selle.

Liés souvent à une mauvaise alimentation, ils sont fréquents et souvent bénins pour vos animaux. Attention si une constipation ou une diarrhée persiste c’est peut être un problème de parasites internes chez votre animal.

Les problèmes de poids: anorexie et obésité

L’anorexie et l’obésité sont souvent liés à une mauvaise quantité d’aliment. Dans la nature, ces animaux ne trouvent pas toujours a manger et il est important de respecter un jour de jêun par semaine. C’est valable pour la plupart des espèces animales. L’anorexie est aussi dû à un stress important ou un parasite interne. Il est difficile de savoir exactement si votre animal a un problème de poids ou non. Surveillez son alimentation et ne lui donnez jamais trop à manger, il vaut mieux qu’il se retienne un peu plutôt qu’il mange trop (comme pour l’arrosage des plantes)

Abcès:

Un abcès fait suite à une infection de la peau. Un abcès chez un animal écailleux se repère facilement puisque l’aspect de la peau ne sera plus lisse et la peau va légèrement changer de couleur. Les causes d’un abcès sont multiples, les plus fréquentes sont liés à une morsure ou une blessure. Si vous notez la présence d’un abcès, prenez rendez vous rapidement avec votre vétérinaire.. L’abcès chez les reptiles est dur et sera aspiré par le vétérinaire. Si l’abcès est plus gros il nécessitera une intervention médicale. Puis le vétérinaire va prescrire un traitement antibiotique.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*